Home   •   Nouvelles   •   Communiqués de presse

Communiqués de presse

 

8 juillet 2015
Columbus Gold annonce les résultats positifs de l'Étude Économique Préliminaire sur le gîte aurifère de Montagne d'Or, avec une production de 273 000 oz/an et un coût de 711 $ US/oz

Vancouver (C.-B.), Canada, le 8 juillet 2015. Columbus Gold Corporation (CGT : TSX-V, CBGDF : OTCQX) (« Columbus Gold »)a le plaisir d'annoncer les résultats de l'évaluation économique préliminaire (« ÉÉP »), effectuée en conformité au Règlement NI 43-101, portant sur le gîte aurifère de Montagne d'Or, projet de Paul Isnard, Guyane française, préparée par SRK Consulting Inc. (U.S.).

Faits saillants de l'ÉÉP sur Montagne d'Or :
  • VAN après impôt (à 8 %) de 324 M$ US
  • TRI de 23 %, selon un prix de l'or à 1 200 $ US l'once (« oz »)
  • Dépenses en immobilisations initiales de 366 M$ US, incluant 44 M$ US en contingence
  • Coût de maintien tout compris (« CMTC ») de 711 $ US/oz
  • Production de 3,05 millions d'onces sur la durée de vie de la mine
  • Production d'or annuelle moyenne de 273 000 onces de l'an 1 à l'an 10
  • Capacité de traitement du minerai de 12 500 tonnes par jour, à une teneur moyenne de 2,0 g/t d'or de l'an 1 à l'an 10

Robert Giustra, président-directeur général de Columbus Gold, a émis ces commentaires : « L'avancement du gîte aurifère de Montagne d'Or jusqu'à l'étape de l'ÉÉP représente une étape importante qui indique clairement le potentiel d'y développer un gîte aurifère d'envergure avec de bonnes teneurs, nécessitant peu d'investissements et moyennant un coût comptant moyen sous la moyenne de l'industrie. » M. Robert Giustra a ensuite ajouté : « L'ÉÉP sur Montagne d'Or prévoit une teneur moyenne solide de 2 g/t sur une période de production de 10 ans, et en poursuivant les travaux de forage et en continuant à travailler sur les coûts d'exploitation, notamment les différentes possibilités d'approvisionnement énergétique dans l'étude de faisabilité à venir, une réduction potentielle des coûts globaux est aussi envisageable. »

Analyse

Le gîte aurifère de Montagne d'Or pourrait être exploité en mine à ciel ouvert avec un ratio de décapage modéré de 5:1 (stérile/minerai), et le minerai pourra être traité selon une technologie conventionnelle par lixiviation au charbon (CIL; carbon-in-leach). Bien qu'il soit permis d'inclure les ressources minérales présumées dans le cadre d'une ÉÉP, plus de 94 % des ressources définies dans la fosse sont des ressources minérales indiquées. L'usine de traitement, d'une capacité annuelle de 4,5 Mt par an, comprendra trois étapes de concassage, une étape de broyage (broyeur à boulets), un circuit de récupération de l'or par gravité, 9 cuves de lixiviation CIL, et un circuit de détoxification du cyanure. La récupération de l'or à l'usinage devrait dépasser 94 % et le traitement des stocks de minerai à plus basse teneur serait effectué à l'an 12 et l'an 13.

L'ÉÉP envisage l'utilisation de groupes électrogènes sur le site pour l'approvisionnement en électricité, à un coût de 0,20 $ US/kWh comme scénario de base, toutefois le raccordement au réseau d'électricité, situé à 125 km au port de Saint-Laurent-du-Maroni, permettrait de réduire ce coût à 0,11 $ US/kWh. Cette option fait actuellement l'objet d'études poussées. Compte tenu de l'indice de broyabilité de Bond relativement faible, à seulement 12 kWh/t, la mine devrait bénéficier de coûts de traitement concurrentiels, peu importe le scénario retenu pour l'approvisionnement en électricité.

Sommaire technique
Durée de vie de la mine 13 ans
Ressources dans la fosse 3,23 Moz
Ratio de décapage 5:1
Production annuelle moyenne sur la durée de vie de la mine 235 000 Oz
Teneur moyenne sur la durée de vie de la mine 1,8 g/t
Or total payable produit 3,05 Moz

Dépenses en immobilisations M$ US
Prédécouverture 27
Extraction minière 54
Traitement du minerai 137
Gestion des résidus miniers 19
Infrastructures 71
Coûts de propriétaire 15
Contingence 44
Total des dépenses en immobilisations initiales 366
Dépenses en immobilisations de maintien 216
Dépenses en immobilisations de maintien 25
Total des dépenses en immobilisations sur la durée de vie de la mine 608

Coûts d'exploitation ($ US/tonne de minerai traité) $ US/tonne
Coût d'extraction minière 11,4
Coût de traitement du minerai 14,6
Gestion des résidus miniers 0,5
Frais de vente, administratifs et généraux 5,4

Résultats financiers après impôt, selon un prix de l'or à 1 200 $/oz ($ US)
VAN à 8 % 324 M$
TRI 23%
CMTC 711/$Oz
Période de recouvrement à compter du début de la production 3,5 years
Flux de trésorerie disponibles 756M$


Perspectives

Columbus Gold prévoit lancer l'étude de faisabilité (ÉF) au 3ème trimestre 2015 et prévoit la terminer au 4ème trimestre 2016. L'évaluation préliminaire des impacts environnementaux et sociaux (ÉIES) et l'état initial sont terminés; le dépôt de l'ÉIES finale est prévu pour le 4ème trimestre 2016.

Les travaux réalisés dans le cadre de l'ÉF sont financés par Nord Gold N.V. (LSE : NORD LI) dans le cadre d'un programme d'exploration et de mise en valeur d'un montant minimum de 30 millions de dollars US en vertu duquel Nord Gold peut acquérir une participation de 50,01 % du gîte de Montagne d'Or et des titres miniers de la propriété de Paul Isnard. Pour acquérir ce taux de participation, Nord Gold doit aussi réaliser une étude de faisabilité avant le mois de mars 2017. Le montant dépensé en 2014 s'élève à 16 millions de dollars US et le montant prévu pour 2015 est de 10 millions de dollars US. Les travaux comprendront une campagne de forages intermédiaires pour augmenter le niveau de confiance des ressources et convertir les ressources indiquées à la catégorie mesurée, une campagne de orages de condamnation sur les sites prévus pour les infrastructures minières, des études géotechniques et hydrogéologiques, et des tests métallurgiques approfondis visant à confirmer le processus de traitement du minerai.

Le rapport complet est disponible sur le site du SEDAR (www.sedar.com) et sur le site web de Columbus Gold au lien suivant :

www.columbusgold.com/i/nr/2015-07-08-pea.pdf


Bret Swanson et Bart Stryhas de SRK Consulting Inc. (U.S.), basé à Denver (Colorado), tous les deux « personnes qualifiées indépendantes » tel que le définit le Règlement 43-101, ont révisé le présent communiqué.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION,

Robert F. Giustra
Président-directeur général

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude du présent communiqué.

Pour plus d'information, veuillez communiquer avec :

Courtiers/Investisseurs :
Todd Hanas
(866) 869-8072

Relations avec
les investisseurs
Institutions/Analystes :
Peter A. Ball
(604) 634-0973

Premier vice-président
Médias/Communications :
Jorge Martinez
(604) 634-0970

VP Communications
et Technologies

Le présent communiqué contient des renseignements et des énoncés prospectifs tel que défini par la loi, notamment par les lois canadiennes sur les valeurs mobilières et les dispositions d'exonération de la loi des États-Unis intitulée « Private Securities Litigation Reform Act of 1995 » (les « énoncés prospectifs »), portant sur un nouveau rapport conforme au Règlement 43-101 qui est en voie de préparation par SRK; sur le fait que le nouveau rapport conforme au Règlement 43-101 sera complété et déposé sur SEDAR dans un délai de 45 jours; le potentiel d'expansion du gîte; la réalisation de l'ÉÉP; le financement prévu des programmes d'exploration et de mise en valeur par Nord Gold N.V. conformément aux modalités de l'entente d'option et la réalisation d'une étude de faisabilité bancaire (« ÉFB ») dans le cadre de l'entente. Les énoncés prospectifs impliquent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents de ceux exprimés ou suggérés par les énoncés prospectifs, incluant sans s'y limiter : si un nouveau rapport conforme au Règlement 43-101 sera complété par SRK; si le nouveau rapport conforme au Règlement 43-101 sera complété et déposé sur SEDAR dans un délai de 45 jours; la capacité de finaliser l'ÉÉP d'ici la date prévue ou à tout autre moment; les risques associés au fait que Nord Gold N.V. pourrait choisir de ne pas exercer son option et faire tous les paiements d'option s'y rapportant, et la capacité de réaliser une ÉFB avant la date d'échéance prévue ou à toute autre date; les hausses de coûts; la disponibilité de travailleurs qualifiés et d'équipement de forage; l'accès à des sources d'électricité et les prix de l'énergie; les risques associés aux projets d'exploration, aux estimations de réserves et de ressources minérales (incluant le risque associé aux hypothèses et aux erreurs de méthodologie); la dépendance sur des tierces parties pour des services; l'inexécution des contreparties contractuelles; les risques liés aux titres; et la conjoncture économique et commerciale en général. Les énoncés prospectifs reposent sur différentes hypothèses qui pourraient s'avérer inexactes, incluant sans s'y limiter des hypothèses à l'effet que les conclusions fournies par SRK et présentées dans le communiqué sont exactes et que le nouveau rapport conforme au Règlement 43-101 pourra être livré dans les délais prévus ou à tout autre moment; la conjoncture économique et commerciale en général; les délais et l'obtention des autorisations requises; la disponibilité du financement; les prix de l'énergie; la capacité d'obtenir de l'équipement et des fournitures y compris des foreuses; le fait que le risque politique demeure au même niveau qu'actuellement; et le maintien des relations avec les employés, les partenaires et les coentrepreneurs. Bien que Columbus Gold ait tenté d'identifier les facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les actes, les événements ou les résultats réels soient sensiblement différents de ceux décrits dans les énoncés prospectifs, il pourrait y avoir d'autres facteurs qui auraient pour effet que les actes, les événements ou les résultats ne soient pas tels qu'anticipés, estimés ou prévus. Rien ne garantit que les énoncés prospectifs s'avéreront exacts, ainsi les résultats réels et les événements futurs pourraient être sensiblement différents de ceux anticipés dans de tels énoncés. Columbus Gold n'assume aucune obligation de mettre à jour les énoncés prospectifs si les estimations ou les opinions de la direction ou si les circonstances devaient changer, sauf si requis par les lois applicables. Le lecteur est ainsi avisé qu'il ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs.
 

Nouvelles

Show printable version of 'Columbus Gold annonce les résultats positifs de l'...' in a New Window
Columbus Gold Corporation