Home   •   Nouvelles   •   Communiqués de presse

Communiqués de presse

 

10 décembre 2015
Columbus obtient une intersection de forage de 40,0 mètres à 1,95 g/t d'or au gîte de Montagne d'Or sur le projet de Paul Isnard en Guyane française

Vancouver (C.-B.), Canada, le 10 décembre 2015. Columbus Gold Corporation (CGT : TSX-V, CBGDF : OTCQX) (« Columbus ») a le plaisir d'annoncer les résultats de forage pour les 35 premiers sondages intermédiaires réalisés dans le cadre de la campagne de forage visant le développement des ressources sur le gîte aurifère de Montagne d'Or au projet de Paul Isnard, entièrement détenu par Columbus et situé en Guyane française. Jusqu'à présent, 37 sondages intermédiaires ont été forés pour un total de 3 267 mètres de forage.

Les meilleurs résultats de forage sont présentés ci-dessous :

Sondage Intervalle (m) Teneur
(g/t d'or)
Longueur
(m)
Épaisseur
(m)
Zone
From To
MO-15-238 43,0 51,0 4,56 8,0 6,3 LFZ
MO-15-241 121,6 133,4 2,85 11,8 8,9 LFZ
MO-15-260 51,0 91,0 1,95 40,0 34,0 UFZ
incluant 52,0 59,0 6,7 7,0 5,7
MO-15-264 20,0 41,0 2,47 21,0 16,1 LFZ
incluant 27,0 33,0 5,29 6,0 4,6
MO-15-269 24,0 36,0 4,68 12,0 9,2 LFZ
MO-15-272 97,7 119,3 1,54 21,6 16,8 LFZ
MO-15-279 17,0 20,0 12,90 3,0 2,3 LFZ
MO-15-283 115,6 131,9 2,35 16,3 12,3  
MO-15-286 34,0 42,0 6,87 8,0 6,5 LFZ

Les résultats complets, un plan de forage et deux sections transversales sont disponibles pour consultation en cliquant sur le lien ci-dessous. Le plan de forage montre les intersections de forage qui présentent un facteur métal (g/t d'or × épaisseur réelle) >= 25 :


Le programme de forage 2015 permettra de convertir une partie des ressources indiquées à la catégorie mesurée, grâce à une grille de forage de 50 mètres par 25 mètres sur une étendue latérale de 635 mètres et jusqu'à une profondeur verticale de 150 mètres, à l'intérieur des limites anticipées de la fosse de départ, là où les résultats de forage antérieurs ont déjà confirmé les meilleures teneurs et épaisseurs ainsi que la continuité de la minéralisation aurifère. Les travaux de forage intermédiaire comprennent 10 250 mètres de forage à faible profondeur de priorité 1 dans la zone aurifère LFZ, ainsi que 4 600 mètres de forage provisionnel de priorité 2, plus en profondeur dans la zone aurifère UFZ, la zone minéralisée principale et la plus épaisse. Par ailleurs, avec les travaux de forage limités réalisés jusqu'à présent dans la couche de saprolite, Columbus est d'avis que des ressources aurifères pourront être définies près de la surface sur le gîte de Montagne d'Or.

Gîte aurifère de Montagne d'Or

Le gîte de Montagne d'Or se compose de plusieurs niveaux minéralisés en sulfures aurifères subparallèles et très rapprochés les uns des autres, orientés est-ouest et fortement inclinés vers le sud. Présentement, le gîte a été défini par forage sur une longueur de 2 300 mètres et jusqu'à une profondeur moyenne de 250 mètres sous la surface. Les zones minéralisées demeurent ouvertes vers l'ouest et en profondeur. En utilisant une teneur de coupure de 0,4 g/t d'or, le gîte renferme 83,2 millions de tonnes en ressources indiquées à une teneur de 1,45 g/t d'or (3,9 millions d'onces) et 22,4 millions de tonnes en ressources présumées à une teneur de 1,55 g/t d'or (1,1 million d'onces) (voir communiqué du 21 avril 2015). La viabilité économique de ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'a pas été démontrée.

Une évaluation économique préliminaire (« ÉÉP ») pour le gîte aurifère de Montagne d'Or a été publiée par SRK Consulting (U.S.) Inc. en juillet 2015 (voir communiqué du 4 août 2015). L'ÉÉP indiquait des résultats positifs, avec notamment une valeur actualisée nette après impôt (5 %) de 451 millions de dollars US, un taux de rendement interne après impôt de 23 %, et une production annuelle d'environ 273 000 onces d'or au cours des dix premières années de production, moyennant un coût de maintien tout compris de 711 $ US par once d'or et une teneur pour le minerai extrait entrant à l'usine de 2,0 g/t Au. L'ÉÉP est de nature préliminaire et comprend des ressources minérales présumées qui sont considérées trop spéculatives d'un point de vue géologique pour que l'on puisse y appliquer des considérations économiques qui permettraient de les classer dans la catégorie des réserves minérales. Rien ne garantit que l'ÉÉP sera mise en œuvre. Une copie de l'ÉÉP a été déposée sous le profil de Columbus sur SEDAR, à l'adresse : www.sedar.com.

L'étude de faisabilité est financée par Nord Gold N.V. (LSE : NORD LI) dans le cadre d'un programme d'exploration et de mise en valeur d'un montant minimum de 30 millions de dollars US en vertu duquel Nord Gold peut acquérir une participation de 50,01 % du gîte de Montagne d'Or. Pour acquérir ce taux de participation, Nord Gold doit financer la réalisation d'une étude de faisabilité qui devra être déposée au plus tard en mars 2017. Nord Gold a dépensé un montant de 16 millions de dollars US sur le projet en 2014, pour un montant total d'environ 22 millions de dollars US jusqu'à présent. L'étude de faisabilité devrait être finalisée d'ici la fin de l'année 2016.

Personne qualifiée, renseignements techniques et AQ/CQ

Les sondages carottés ont été forés par carottage de diamètre HQ dans la zone supérieure de saprolite oxydée et de diamètre NQ dans la roche fraîche. Les carottes ont été placées dans des boîtes de carottes en plastique robuste de type PVC munies de couvercles et transportées par le personnel de Columbus jusqu'à la carothèque du camp Citron située à 5 km du gîte de Montagne d'Or. Du personnel de Columbus était présent au camp en tout temps durant la campagne de forage.

Les carottes ont été photographiées à des fins de référence et décrites par les géologues de Columbus qui ont aussi identifié les intervalles à échantillonner. Les échantillons ont été prélevés en sciant les carottes en deux; la longueur des échantillons varie entre 0,5 et 1,5 mètre. Les échantillons individuels de demi-carottes ont été placés dans des sacs de plastique cellophane résistants scellés et regroupés en lots de 9 échantillons dans des sacs de polypropylène scellés pour le transport aérien jusqu'à Cayenne, puis acheminés par camion aux laboratoires de Filab Amsud à Paramaribo au Surinam, un laboratoire certifié ISO 9001 et ISO/CEI 17025. Les demi-carottes restantes sont entreposées dans des étagères robustes à la carothèque du camp Citron à des fins de référence. Les échantillons ont été analysés pour l'or par pyroanalyse avec fini par absorption atomique sur des fractions de pulpes de 50 grammes, et pour analyse multiélémentaire, incluant le cuivre, par ICP-MS.

Les sondages RC ont été forés à l'aide d'un marteau-foreur d'un diamètre de 5 1/8 po. Les échantillons en vrac ont été divisés sur le site de forage par le personnel de Columbus sous la supervision d'un géologue de Columbus. La longueur des échantillons RC est toujours de 1 mètre et le poids des échantillons varie entre 2,5 et 5 kg. Les échantillons ont été placés dans des sacs en toile robuste prénumérotés, qui ont été regroupés en lots de 6 échantillons dans des sacs de polypropylène scellés pour le transport aérien jusqu'à Cayenne, puis acheminés par camion au même laboratoire que les échantillons de carottes de forage pour analyse. Des duplicatas d'échantillons ont été systématiquement prélevés pour chaque mètre échantillonné; les duplicatas d'échantillons sont entreposés en sécurité au camp Citron.

Un programme d'assurance-qualité et de contrôle de la qualité (AQ/CQ) a été mis en œuvre par Columbus et Filab Amsud afin d'assurer l'exactitude et la reproductibilité de la méthode analytique et des résultats. Le programme d'AQ/CQ comprend l'insertion de matériaux de référence pour l'or et le cuivre, d'échantillons stériles et de duplicatas de terrain dans chaque lot d'analyses en laboratoire, ainsi qu'une deuxième analyse systématique des échantillons qui présentent une teneur supérieure à 5 g/t Au par pyroanalyse avec fini gravimétrique sur des fractions de pulpes de 50 grammes. De plus, 10 % des pulpes d'échantillons sont aléatoirement expédiées aux laboratoires de SGS del Peru S.A.C. pour des analyses de vérification de l'or et du cuivre.

Le programme de forage est effectué sous la supervision de Keith Benn, Ph.D., P.Geo., une personne qualifiée en vertu du Règlement 43-101. Rock Lefrançois, chef de l'exploitation de Columbus et personne qualifiée en vertu du Règlement 43-101, a révisé le présent communiqué et est responsable des renseignements techniques qui y sont présentés, y compris la vérification des données divulguées.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION,

Robert F. Giustra
Président-directeur général

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude du présent communiqué.

Pour plus d'information, veuillez communiquer avec :

Institutional/Analysts

Peter A. Ball
(604) 634-0973

Premier vice-président
Media/Communications

Jorge Martinez
(604) 634-0970

VP Communications et Technologies


Le présent communiqué contient des renseignements et des énoncés prospectifs tel que défini par la loi, notamment par les lois canadiennes sur les valeurs mobilières et les dispositions d'exonération de la loi des États-Unis intitulée « Private Securities Litigation Reform Act of 1995 » (les « énoncés prospectifs »), portant sur l'opinion de Columbus quant à la date de réalisation prévue de l'étude de faisabilité et les travaux de forage requis; la date de réception prévue des résultats d'analyse; les résultats potentiels du programme de forage; et les plans d'exploration en général. Les énoncés prospectifs impliquent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents de ceux exprimés ou suggérés par les énoncés prospectifs, incluant notamment la capacité d'obtenir les permis et autres autorisations nécessaires; la conformité environnementale; les hausses de coûts; la disponibilité de travailleurs qualifiés et d'équipement de forage; la concurrence pour les propriétés minières; les risques associés aux projets d'exploration, incluant sans s'y limiter la précision des interprétations; les estimations de réserves et de ressources minérales (incluant le risque lié aux hypothèses et aux erreurs de méthodologie et la capacité de terminer une nouvelle estimation de ressources d'ici la date prévue ou à tout autre moment); la capacité de respecter l'échéancier prévu pour les essais métallurgiques; la capacité de réaliser l'étude de faisabilité avant la date d'échéance prévue ou à toute autre date; la dépendance sur des tierces parties pour des services; l'inexécution des contreparties contractuelles; les risques liés aux titres; les risques associés au fait que Nord Gold N.V. pourrait choisir de ne pas exercer son option et faire tous les paiements d'option s'y rapportant et la capacité de réaliser l'étude de faisabilité avant la date d'échéance prévue ou à toute autre date; et la conjoncture économique et commerciale en général. Les énoncés prospectifs reposent sur différentes hypothèses qui pourraient s'avérer inexactes, incluant sans s'y limiter des hypothèses à l'effet que la conception du plan de forage est appropriée pour le site; la conjoncture économique et commerciale en général; les délais et l'obtention des autorisations requises; la disponibilité du financement; les prix de l'énergie; la capacité d'obtenir de l'équipement et des fournitures y compris des foreuses; et le maintien des relations avec les employés, les partenaires, les détenteurs d'options et les coentrepreneurs. La liste ci-dessus n'est pas exhaustive et Columbus n'assume aucune obligation de mettre à jour le texte qui précède, sauf si requis par la loi.
 

Nouvelles

Show printable version of 'Columbus obtient une intersection de forage de 40,...' in a New Window
Columbus Gold Corporation