Home   •   Nouvelles   •   Communiqués de presse

Communiqués de presse

 

1 novembre 2018
Columbus Gold progresse dans le processus de délivrance de permis pour le projet d'exploitation du gisement aurifère de Montagne d'or en Guyane française

Vancouver (C.-B.), Canada, le jeudi 1er novembre 2018. Columbus Gold Corp. (CGT : TSX, CGTFF : OTCQX) («Columbus») a le plaisir de communiquer les dernières informations sur le processus de délivrance de permis pour le projet d’extraction aurifère Montagne d’Or situé en Guyane française.

En septembre 2018, la Commission nationale française du débat public (la «CNDP») publiait un rapport (le «Rapport») sur le débat public au sujet du projet de mine aurifère de Montagne d’Or, qui s’est conclu à l’été 2018 (communiqué de presse du 7 août 2018). Le débat et le Rapport ont bien été réalisés à l’intérieur de la période prévue de cinq mois.

Le Rapport fait état des commentaires reçus au cours des 14 audiences publiques, auxquelles ont assisté quelque 1500 participants, et sur la plateforme Internet, qui a reçu 5928 visites menant à l’expression de 232 avis, 211 questions, 184 commentaires et 39 contributions.

On y recommande que le partenariat Montagne d’Or (Columbus 44,99 % et Nordgold 55,01 %) tienne compte des questions suivantes si elle désire aller de l’avant avec le projet de Montagne d’or :

  • ne pas sous-estimer l’importance du respect des lieux de mémoire;
  • améliorer la transparence autour du projet;
  • être précis et complet sur la détermination des mesures à prendre en matière de gestion des risques, cela valant également pour les services de l’État;
  •  tester, lorsque cela est possible, plusieurs hypothèses sur les éléments sensibles du projet;
  •  prêter attention aux recommandations des experts  du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM);
  • donner préférence aux solutions minimisant les risques et les impacts, cela paraissant constituer un gage de pertinence de la notion de mine responsable.

Conformément aux procédures établies par la CNDP, le partenariat Montagne d’Or doit rendre public, dans un journal national et un journal local, les suites données à son projetd’ici le 7 décembre 2018, soit son intention d’aller de l’avant avec les demandes de permis pour développer le projet aurifère de Montagne d’or en tenant compte des recommandations de la CNDP précitées et toute modification au plan de développement qui en résulterait.

De plus, en juillet 2018 le gouvernement français a formé un comité chargé d’évaluer les avantages sociaux et économiques et les conséquences du développement d’un secteur minier aurifère en Guyane française, en se penchant tout particulièrement sur Montagne d’Or, le projet d’exploitation aurifère industrielle le plus avancé en Guyane française. Ce comité est un groupe de travail interministériel dirigé par les Ministres de la Transition écologique et solidaire, de l’Économie et des Finances et des Outre-mer. Columbus et le partenariat Montagne d’Or collaborent étroitement avec ce groupe de travail, qui devrait rendre ses conclusions dans un rapport aux Ministres concernés en décembre 2018.

À PROPOS DE COLUMBUS GOLD

Columbus est une société de premier plan dans le domaine de l’exploration et du développement de gisements aurifères en Guyane française. Columbus détient une participation importante dans le gisement aurifère exceptionnel de Montagne d’or. Une étude de faisabilité du projet Montagne d’or a été déposée en mai 2017, et le processus de délivrance de permis est en cours. Columbus participe également au projet d’exploration aurifère Maripa, où des forages ont produit d’excellents résultats à faible profondeur, y compris 36 mètres d’or à 4,3 g/t.

AU NOM DU CONSEIL D’ADMINISTRATION,

Robert F. Giustra
Président

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Relations avec les investisseurs
+1 604 634-0970 ou
+1 888 818-1364

Certaines déclarations et informations contenues dans ce communiqué de presse constituent des «déclarations prospectives» au sens des lois en vigueur aux États-Unis sur les valeurs mobilières et des «informations prospectives» au sens des lois en vigueur au Canada sur les valeurs mobilières; elles sont désignées collectivement comme des «déclarations prospectives». La loi des États-Unis de 1995 intitulée «Private Securities Litigation Reform Act» comporte des «dispositions d’exonération» pour certaines déclarations prospectives. Les déclarations prospectives constituent des déclarations et des informations sur des événements, des conditions ou des résultats d’exploitation possibles qui sont fondées sur des hypothèses sur les futures conditions économiques et pistes d’action. Toutes les déclarations et informations qui ne sont pas l’énoncé de faits historiques peuvent être considérées comme des déclarations prospectives. Dans certains cas, les déclarations prospectives peuvent être identifiées par l’utilisation de mots tels que «rechercher», «s’attendre à», «anticiper», «budget», «planifier», «estimer», «continuer», «prévoir», «avoir l’intention de», «croire», «prédire», «potentiel», «objectif», «peut», «pourrait», «serait», «sera», de mots ou d’expressions similaires (y compris des alternatives négatives) suggérant des résultats futurs, ou de déclarations sur des perspectives. Les déclarations prospectives de ce communiqué de presse et d’autres communiqués incluent, sans toutefois s’y limiter, les déclarations et informations qui concernent : ses plans, ou toute modification à ceux-ci, de développement de Montagne d’or; les plans de construction et de développement pour la mine d’or Montagne d’or, notamment le calendrier de celle-ci; le respect des exigences réglementaires pour la construction de la mine d’or Montagne d’or, notamment, mais sans s’y limiter, la présentation et le traitement des demandes de permis pour la mine; la production d’un rapport final du groupe de travail ministériel français mixte pour Montagne d’or; et la participation au projet d’exploration aurifère Maripa. Ces déclarations prospectives sont basées sur un certain nombre d’hypothèses et facteurs matériels et impliquent des risques connus et non connus, des incertitudes et d’autres facteurs qui peuvent aboutir à des résultats et une performance industriels substantiellement différents de ceux prévus dans lesdites informations prospectives. Nous vous recommandons de ne pas vous fier indûment aux déclarations prospectives présentées dans le présent communiqué. Certains des risques connus et autres facteurs pouvant générer des résultats sensiblement différents de ceux exprimés dans les déclarations prospectives sont décrits dans la section «Facteurs de risque» du Formulaire d’information annuel de Columbus Gold Corp., disponible dans SEDAR sur le site www.sedar.com sous le profil de Columbus. Les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans ces déclarations. Columbus décline expressément toute obligation de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse si ces convictions, estimations et opinions ou d’autres circonstances venaient à changer, sauf si cela est exigé par la réglementation en vigueur.

 

Nouvelles

Show printable version of 'Columbus Gold progresse dans le processus de déliv...' in a New Window
Columbus Gold Corporation